Les activités bénévoles de groupe sont très populaires auprès des employés appuyés par leur employeur.  Bien que certains milieux de travail se dotent d’un agent de la responsabilité sociale organisationnelle (RSO) pour organiser ces activités, celles-ci sont habituellement gérées par un employé ayant moins d’expérience.  En guise de soutien, Bénévoles Canada a élaboré une liste de vérification relative au bénévolat de groupe.  Celle-ci est publiée sur sa page Web portant sur le bénévolat des entreprises.  Nous tenons à remercier Cenovus Energy du soutien financier accordé en vue du développement de cet outil, ainsi que le Conseil des entreprises pour le bénévolat (CEB) pour ses précieux conseils tout au long du processus.

La liste de vérification relative au bénévolat de groupe se compose de listes distinctes à utiliser aux différents stades d’une activité de service communautaire.

  • Recherche d’un organisme à but non lucratif
  • Planification conjointe de projet
  • Santé et sécurité
  • Rapport final
  • Commentaires des employés suivant l’activité

Voici quelques éléments de la liste

Déterminez le type d’occasion bénévole qui convient le mieux à votre organisation. Quelle est la culture de bénévolat de votre organisation?  Vos employés peuvent-ils prendre une journée de congé pour faire du bénévolat?  Prendre connaissance des restrictions ou des limites de l’employeur dès le début du processus permet de cibler les occasions qui conviennent le mieux à vos collègues.

Travaillez avec un partenaire communautaire.  Déterminez assez tôt le type de partenaire communautaire que vous aimeriez aider.  Certaines entreprises se tournent vers les objectifs de développement durable (ODD) pour simplifier le processus décisionnel.  Par la suite, cherchez un partenaire communautaire qui peut accéder à votre demande et dont les besoins peuvent être comblés par votre offre.  Consultez le centre d’action bénévole de votre région.  La centaine de centres à l’échelle du pays possèdent le savoir nécessaire pour vous orienter vers les organismes communautaires de votre collectivité qui correspondent le mieux à vos critères.

Prenez des mesures de protection de la santé et de la sécurité.  Collaborez avec votre partenaire communautaire afin d’identifier les risques de l’activité proposée.  Vous pourriez également offrir une formation sur les outils nécessaires (le cas échéant), ainsi que sur l’emplacement des trousses de premiers soins et les sorties de secours.  De plus,communiquez avecles divisions pertinentes de votre organisation afin d’assurer la clarté de toute restriction relative au bénévolat.  Par exemple, le droit d’utiliser les outils électriques pourrait être limité.

Travaillez en vue d’un véritable partenariat de réciprocité.  La liste de vérification s’inspire du Code canadien du bénévolat appuyé par l’employeur.  Elle a pour but de favoriser une relation réciproque entre les entreprises et les partenaires communautaires.  Évitez les demandes de dernière minute et les demandes déraisonnables.  Soyez honnête avec votre partenaire communautaire et planifiez l’activité avec lui.  Qu’il s’agisse du temps du personnel ou des fournitures, discutez des coûts et établissez un budget convenable.

Traitez cette liste comme un document évolutif.  Au moment de planifier votre activité, vous pourriez vous rendre compte que les points de la liste de vérification ne sont pas tous pertinents.

Communiquez régulièrement et ouvertement avec votre partenaire.  Tout au long du processus, gardez les lignes de communication ouvertes avec votre partenaire communautaire.  Une fois l’activité terminée, discutez de celle-ci en prenant soin de mentionner tout commentaire reçu de la part de vos collègues qui y ont participé. 

Vos commentaires concernant la liste de vérification relative au bénévolat de groupe nous intéressent!  Veuillez nous en faire part en écrivant à eshirley@volunteer.ca.