Félicitations au Comité sénatorial spécial sur le secteur de la bienfaisance pour la publication opportune de son rapport intitulé Catalyseur du changement : une feuille de route pour un secteur de la bienfaisance  plus robuste, qui résume les points de vue de milliers de témoins, ainsi que les faits saillants de divers rapports et soumissions, et met de l’avant 42 recommandations claires (page 14).

Ce rapport met tous les secteurs au défi de travailler ensemble afin de contribuer à la robustesse du secteur de la bienfaisance étant donné le rôle primordial et croissant que nous sommes appelés à jouer de nos jours en vue d’aborder diverses questions sociales, économiques et environnementales.  Les recommandations formulées couvrent une grande variété de domaines, notamment les suivants :

Bénévolat

  • Élaborer une stratégie nationale d’action bénévole dans le but d’appuyer le recrutement et la rétention des bénévoles;
  • de faciliter un accès opportun et abordable aux vérifications du casier judiciaire; et
  • de développer des programmes de reconnaissance des bénévoles au sein des ministères gouvernementaux.

Développement des connaissances et des compétences (ressources humaines, technologies et données)

  • Offrir des modèles, de l’expertise et un savoir-faire aux organismes en ce qui a trait à la gestion des ressources humaines;
  • créer des régimes de pension accessibles et d’autres avantages pour les employés;
  • promouvoir la collaboration pour tout besoin en matière de technologie; et
  • recueillir régulièrement des données relatives au secteur afin d’étayer la planification et l’élaboration de programmes et de politiques.

Statut d’organisme de bienfaisance

  • Examiner la définition des organismes de bienfaisance, le processus d’enregistrement, les incitatifs fiscaux liés aux dons, et les exigences de rapport des organismes de bienfaisance enregistrés.

Frais généraux

  • Reconnaître les frais généraux et d’administration associés à la prestation de programmes et de services, et refléter ceux-ci comme des coûts admissibles à du financement.

Un secrétariat pour le secteur

  • Mettre sur pied un secrétariat pour le secteur par l’entremise d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada.

Prochaines étapes suggérées :

  1. Prendre connaissance du rapport.
  2. Distribuer le rapport dans différents réseaux.
  3. Utiliser le rapport pour poser des questions aux candidats pendant les prochaines élections.
  4. Considérer la prise de mesures individuelles et collectives en réponse aux recommandations du rapport.