La pandémie de COVID-19 a généré d’énormes pressions et de nouveaux besoins dans la société.  Elle a également créé de nouvelles demandes envers les programmes des organismes communautaires et des entreprises souhaitant avoir une incidence sociale et environnementale positive, et donné lieu à de nouvelles complexités dans les relations entre ceux-ci.  De juillet à septembre 2020, Bénévoles Canada, en collaboration avec Volunteer Ireland, a réalisé un sondage auprès de 50 entreprises canadiennes et irlandaises afin de dresser le portrait des effets de la pandémie sur l’engagement communautaire des employés.

L’engagement communautaire des employés se définit comme un ensemble d’activités appuyées par les entreprises auxquelles prennent par leurs employés dans le but d’influencer positivement diverses questions sociales ou environnementales.  Les exemples incluent le bénévolat, les dons, les activités d’apprentissage, l’action civique, le recours aux médias sociaux, les achats responsables et l’élimination des déchets.  Dans certaines entreprises, l’engagement communautaire des employés s’inscrit dans un plus vaste programme d’engagement communautaire des entreprises (ECE) auquel prennent part d’autres intervenants, tels que les retraités, les membres de la famille des employés, les fournisseurs, les clients et les clients.

Les résultats de l’étude montrent que les entreprises cherchent des solutions créatives afin de poursuivre leurs activités d’engagement communautaire des employés, car celles-ci contribuent positivement au bien-être des employés et à la société dans son ensemble.  Comme l’accent est mis sur la santé et la sécurité des employés, il existe une demande élevée pour les occasions de bénévolat virtuel à laquelle, à ce jour, ne peuvent encore répondre les organismes communautaires.  Il existe également un intérêt accru pour les activités dirigées par les employés, mais certaines entreprises éprouvent des difficultés à engager leurs employés et d’autres ne parviennent pas à obtenir une idée précise des façons dont leurs employés redonnent à la société.  Tournés vers l’avenir, les entreprises prévoient mettre davantage l’accent sur le bénévolat axé sur les compétences, de même que sur les occasions qui permettent aux employés de se renseigner sur diverses questions communautaires et sur les organismes sans but lucratif qui les abordent dans le cadre de leur programme d’ECE.

Lisez le rapport complet – Effets de la pandémie sur l’engagement communautaire des employés – et écoutez le webinaire [email protected] (disponible an anglais seulement), au cours duquel Elizabeth Dove de Bénévoles Canada et Terri O’Brien de Volunteer Ireland discuteront des résultats de l’étude.