Plaider en faveur de l’engagement récurrent des entreprises

0 0
Read Time:4 Minute, 8 Second

Entrevue avec Stephanie Perryman, gestionnaire, Fondation et investissement communautaire

Bienvenue à la première entrevue d’une série qui mettra en lumière l’engagement communautaire bénévole dans le monde des affaires canadien. Des entreprises de toutes tailles contribuent aux efforts axés sur les objectifs et Bénévoles Canada est ravi de partager leurs histoires.

J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Stephanie Perryman, gestionnaire de la First West Foundation et de l’investissement communautaire chez First West Credit Union. Comptant quatre marques divisionnelles à l’échelle de la Colombie-Britannique, First West Credit Union souhaite appuyer les organismes de bienfaisance et sans but lucratif qui desservent les populations les plus vulnérables de ses collectivités. Grâce au soutien de 1 250 employés, First West promeut l’engagement communautaire au moyen de son programme Lead Well, qui encourage les employés à faire don de leurs connaissances et de leurs compétences pour aider les collectivités à s’épanouir.

Comme tous les organismes progressistes animés d’un esprit communautaire, First West trouvait qu’il était temps de faire le point et d’évaluer l’incidence de son programme Lead Well, surtout en ce qui avait trait au renforcement des capacités de ses partenaires sans but lucratif. Il s’est avéré qu’il reste encore du travail à faire.

Q : Lorsque vous avez évalué le programme Lead Well, quel défi ou problème vous semblait répandu?

R : Dans le cadre du programme Lead Well, il arrive souvent que des groupes d’employés nous demandent de leur trouver des occasions ponctuelles de bénévolat qui permettent de développer l’esprit d’équipe. Lorsque nous en avons discuté avec nos organismes communautaires, ceux-ci ont fait preuve d’une grande capacité d’écoute face à nos demandes. Nous avons surtout retenu que, dans plusieurs circonstances, nos partenaires créent des expériences bénévoles qui ne répondent pas vraiment à leurs besoins. Nous savions donc que nous devions faire mieux et que nous pouvions devenir un meilleur partenaire.

Q : Quel processus a permis de trouver une solution?

R : Lorsque la First West Foundation a adopté des principes de philanthropie axée sur la confiance et s’est associée avec Bénévoles Canada, nous nous sommes rendu compte que nous pouvions inciter nos employés à s’engager auprès d’organismes de bienfaisance aux capacités plus durables. Nous avons donc uni nos forces avec les employés d’Island Savings qui, en septembre 2022, a lancé une initiative de bénévolat récurrent liée à un programme d’alimentation offert dans les écoles. En collaboration avec la Nanaimo-Ladysmith Schools Foundation et dans le cadre du programme Food4Schools, 25 employés enthousiastes veillent à ce qu’au moins un bénévole par semaine participe au programme. Les employés présents changent souvent d’une semaine à l’autre, mais ils ont tous reçu une formation relative aux tâches à accomplir et assurent la constance de l’expérience bénévole tout au long de l’année scolaire. Ce qui avait commencé comme un groupe issu d’une succursale inclut maintenant des particuliers de tous les secteurs d’activité.

Q : Quels indicateurs de succès avez-vous remarqués?

R : Après deux ans, nos employés sont vraiment engagés et aiment pouvoir compter sur un réseau prêt à partager la responsabilité associée à cette occasion de bénévolat. Ils disent constater l’incidence directe de leurs efforts à chaque quart et apprécier la régularité d’une expérience intérieure qui se déroule pendant les heures normales de travail. De plus, le programme les a sensibilisés à l’ampleur de la faim dans les écoles. Enfin, Food4Schools a élargi son offre parce qu’il a maintenant une largeur de bande suffisante et de meilleures capacités, et il n’a plus à former autant de bénévoles. Les responsables remarquent un effet de vague au sein d’autres organismes qui s’intéressent à une rotation similaire.

Q : Quelles sont les prochaines étapes en ce qui a trait à ce programme?

R : Le degré élevé d’engagement des bénévoles de Food4School constitue un solide indicateur de réussite. Nous devons donc sensibiliser davantage la population et offrir notre soutien dans d’autres collectivités. Les prochaines étapes consisteront à trouver d’autres organismes qui ont besoin d’activités bénévoles récurrentes et à jumeler des bénévoles aux groupes d’employés qui souhaitent contribuer à une cause qui leur tient à cœur.  

Q : Comment Bénévoles Canada peut-il vous appuyer davantage?

R : Nous demanderions à d’autres entreprises de considérer ce type d’engagement. Renforcer les capacités de façon durable permettra d’aider les nombreux organismes sans but lucratif qui dépendent d’un cycle de bénévolat fiable. Bénévoles Canada nous a grandement aidés à plaider en faveur de l’engagement par l’entremise de notre gestionnaire et de notre équipe de direction. De plus, en mettant notre travail en valeur, vous nous aidez à joindre d’autres entreprises qui réfléchissent aux différentes façons d’améliorer leur incidence.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Langues
Étiquettes populaires
Archives