Plus de 50 pour cent des jeunes Canadiens font du bénévolat – plus que tout autre groupe démographique. Les jeunes Canadiens jouent un rôle de premier plan dans l’édification de collectivités saines et résilientes et il importe de les mobiliser efficacement.

La reconnaissance constitue une composante clé de la mobilisation des bénévoles. Cette étape s’avère essentielle à tout âge, puisque la plupart des bénévoles veulent être remerciés et savoir qu’ils font une différence.

Voici cinq conseils pour reconnaitre efficacement vos jeunes bénévoles :

(1) Faites-le souvent

La reconnaissance des bénévoles devrait constituer un aspect permanent des relations avec vos bénévoles. Quoique la Semaine de l’action bénévole constitue une excellente occasion de souligner officiellement l’impact des bénévoles sur nos collectivités, la plupart des bénévoles aiment être régulièrement remerciés sur une base informelle. Intégrez des stratégies de reconnaissance à vos pratiques de gestion des bénévoles afin que vos bénévoles se sentent reconnus et appréciés à chaque occasion.

(2) Déterminez ce qu’ils veulent

Il n’existe pas de « taille universelle » qui convient à tous les jeunes bénévoles. Apprenez à connaître chaque bénévole comme personne et découvrez ce qui la motive afin de pouvoir adapter sur mesure vos efforts de reconnaissance. Ceci peut commencer avec le processus de recrutement, quand vous apprenez ce que les jeunes veulent tirer de leur expérience de bénévolat. Faites-leur remplir un questionnaire sur leurs motivations et préférences dès l’étape d’accueil. Vous pourrez ainsi adapter vos activités de reconnaissance tout au long de leur participation.

(3) Appuyez leurs objectifs

Le bénévolat peut donner l’occasion aux jeunes de réseauter et de perfectionner leurs compétences. Par conséquent, beaucoup d’entre eux sont d’avis que le bénévolat peut les aider à trouver un emploi et à lancer leur carrière. Voici quelques idées de reconnaissance qui appuient ces objectifs :

  • Écrivez une lettre de recommandation ou acceptez d’agir comme référence.
  • Donnez des rétroactions positives et des copies de travaux qui méritent d’être dans un portfolio.
  • Offrez de la formation et une certification.
  • Assignez des tâches qui aident à perfectionner les compétences.
  • Offrez des occasions de réseautage.

(4) Aidez les jeunes à grandir

Le fait de confier à un bénévole le rôle qu’il désire jouer constitue une forme de reconnaissance. Évitez d’assigner uniquement des tâches subalternes aux jeunes. Une fois qu’ils ont fait leurs preuves, confiez-leur des responsabilités qui démontrent que vous appréciez leurs efforts et respectez leurs contributions.

(5) Dites-leur en quoi ils font une différence

La plupart des bénévoles aiment savoir que leurs efforts ont un impact. Reconnaissez les contributions de vos jeunes bénévoles et expliquez-leur l’impact de leur travail sur la mission de votre organisme et sur la collectivité. Vous pouvez aussi les sensibiliser à la portée globale de leurs efforts en les associant aux Objectifs de développement durable (ODD), qui visent à améliorer les conditions sociales, économiques et environnementales à l’échelle mondiale d’ici 2030.

Le bénévolat devrait être une relation mutuellement bénéfique qui répond à la fois aux besoins de votre organisme et à ceux des jeunes qui investissent du temps dans votre mission. La reconnaissance des bénévoles tient compte des besoins et des motivations de vos bénévoles et favorise de solides et durables relations qui encourageront les jeunes à continuer de faire du bénévolat.

Renseignez-vous davantage sur la reconnaissance des jeunes bénévoles et sur d’autres aspects d’une mobilisation bénévole efficace, du recrutement à l’orientation en passant par toutes les étapes de l’engagement bénévole, en allant à la Plateforme canadienne d’occasions de bénévolat pour jeunes.