Le bénévolat, c’est bon pour les collectivités, mais c’est aussi bon pour les bénévoles. Dans le cas des jeunes, en particulier, le bénévolat constitue une façon amusante et valorisante de découvrir leurs passions, d’apprendre, d’améliorer leurs compétences et de commencer à explorer des pistes de carrière.

Les occasions de bénévolat peuvent lancer les jeunes vers leur vie professionnelle en les initiant à diverses carrières et en les aidant à acquérir des compétences pertinentes. Les employeurs cherchent des employés qui sont capables de s’adapter à de nouveaux environnements et qui sont prêts à apprendre — deux choses que le bénévolat démontre qu’ils sont en mesure de faire.

Par contre, puisqu’il existe des milliers d’occasions de bénévolat, il n’est pas facile de déterminer lesquelles peuvent convertir des passions en compétences dont les jeunes ont besoin pour explorer davantage les emplois qui pourraient les intéresser.

Les centres d’action bénévole locaux constituent un excellent point de départ. Ils ont l’expérience, les réseaux et les outils nécessaires pour aider les jeunes à entamer leur périple bénévole.

Développez votre passion peut aussi aider les jeunes à trouver la bonne voie. Dans un premier temps, ils doivent déterminer ce qui les passionne. L’outil fournit des exemples d’activités bénévoles pertinentes et décrit les compétences qu’elles enseigneront et les emplois auxquels elles peuvent mener.

Si des jeunes Canadiens ont à cœur la protection de l’environnement, ils peuvent acquérir et exercer des compétences organisationnelles, interpersonnelles et manuelles en participant à des activités de nettoyage communautaire de quartiers et de jardins et en appuyant des initiatives de développement durable. Ceci peut mener à des emplois qui attisent leur passion, comme un ingénieur environnemental, un planificateur de l’utilisation des sols, un écologiste, un horticulteur ou un spécialiste en gestion des déchets ou en recyclage.

Ou peut-être se passionnent-ils pour le sport. Faire du bénévolat comme entraîneur, thérapeute des loisirs ou aidant dans le cadre de programmes parascolaires ou de camps peut enseigner le leadership, la communication, les compétences organisationnelles et interpersonnelles – qui, toutes, sont utiles aux praticiens de médecine sportive, aux entraîneurs personnels, aux physiothérapeutes et aux gestionnaires d’installations récréatives.

Que la passion des jeunes les incite à lutter contre la pauvreté, à prendre soin des gens ou des animaux, à améliorer leur milieu ou à créer de l’art, il y a quelque part une occasion de bénévolat qui peut les aider à transformer leur passion en carrière.

Une fois que les jeunes ont décidé ce qu’ils veulent faire, la prochaine étape consiste à déterminer quelles compétences les mèneront à bon port. À quoi excellent-ils ? Que doivent-ils améliorer ? Aidez-les à s’adonner à une autoévaluation des compétences pour déterminer quelles mesures ils doivent engager pour acquérir ou perfectionner les compétences qui les intéressent.

Veulent-ils renforcer leurs compétences en leadership ? Si oui, ils devraient trouver une occasion de bénévolat qui leur permet de prendre des décisions et des risques, de motiver les autres, de superviseur, de résoudre des problèmes et de réfléchir de façon stratégique et créative. Ces mesures aideront à les transformer en jeunes chefs de file.

Pour améliorer leurs compétences en communication, les jeunes devraient chercher des occasions qui les incitent à lire, à écrire, à réviser, à résoudre des conflits, à persuader et à questionner. Ils peuvent améliorer leurs compétences interpersonnelles en offrant des services aux clients, en avisant, en collaborant, en organisant et en aidant.

La dernière étape consiste à trouver la bonne occasion de bénévolat. C’est facile de trouver des occasions intéressantes en consultant notre plateforme en ligne qui permet aux jeunes de filtrer plus de 75 000 occasions en fonction de leurs intérêts et des compétences qu’ils veulent perfectionner.

Une fois que les jeunes sont prêts à faire une demande, il est bon de passer à travers les règles d’étiquette pour le bénévolat avec eux. Cet outil explique les étapes du processus de recrutement des bénévoles et fournit des conseils pour aider les jeunes à faire bonne impression.

Avant tout, les jeunes devraient être positifs et polis dans toutes leurs interactions avec l’organisme pour lequel ils veulent faire du bénévolat, du premier appel téléphonique ou courriel jusqu’à l’entrevue. Puisque la première impression a une grande importance, il importe que les jeunes soient bien préparés et fassent des recherches pour connaître l’organisme et sa mission.

En outre, les jeunes ne devraient pas avoir peur de poser des questions. Le processus de recrutement des bénévoles est une rue à double sens : alors que l’organisme tente de déterminer si le demandeur convient bien à la fonction, le jeune doit décider si l’organisme et la fonction lui conviennent. Est-ce que les activités de l’organisme concordent avec ses intérêts ? Est-ce que l’occasion s’inscrit bien dans son horaire ? Est-ce que la fonction aidera le jeune à acquérir les compétences voulues ?

Quand les besoins des organismes concordent avec que les jeunes cherchent à tirer de leur expérience bénévole, il en résulte une relation mutuellement profitable qui fait une différence dans le milieu tout en aidant à transformer des passions en carrières.